Recyclea, signataire et soutien de la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité

Recyclea est signataire et soutien de la déclaration Universelle des Droits de l’Humanité DDHu qui est le premier texte à reconnaître des droits et des devoirs pour l’Humanité, vis-à-vis d’elle-même, des générations futures, des autres espèces et de la nature. Des valeurs en phase avec celles de Recyclea ! La responsabilité environnementale fait en effet partie de l’ADN de notre entreprise dont la principale activité est le réemploi des parcs informatiques, ce qui permet la préservation des ressources de la planète et une meilleure gestion des déchets.

Entreprise adaptée au handicap de ses salariés avec plus de 80% de ses collaborateurs en situation de handicap, RECYLEA a également une importante responsabilité sociétale en favorisant la lutte contre le chômage des personnes en situation de handicap.

 

Pour en savoir plus sur la déclaration universelle des droits de l’Humanité :

Ce texte est né d’une mission confiée par le Président Hollande à Corinne Lepage dans le cadre de la préparation de la COP 21. L’idée était de créer un texte acceptable par les 195 États des Nations Unies tout en marquant un véritable progrès. Elle n’est pas une convention et n’a pas de caractère contraignant pour les États qui l’adopteront.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité pouvait apparaître comme une belle utopie : celle de réunir les hommes et les femmes ainsi que les entités de bonne volonté pour leur avenir en commun en acceptant la définition de droits, mais surtout de devoirs incombant aux générations futures. Elle est devenue une réalité. Le mouvement enclenché au niveau des États par les Comores s’étend et ne s’arrêtera que le jour où l’ONU aura fait sienne la déclaration, permettant ainsi sans doute pour une des premières fois dans l’histoire à un texte de pouvoir être signé à la fois par des États, des entités publiques et privées et des individus.

Plus d’informations : droitshumanite.fr/